Accueil  >  Vie au collège > Spécificités de l’Ulis TFM

Rubrique Les U.L.I.S - Unités Localisées d'Inclusion Scolaire

Spécificités de l’Ulis TFM

[*I. Public concerné*]

L’ULIS TFM (Unité localisée pour l’inclusion scolaire troubles des fonctions motrices) peut accueillir des élèves présentant une déficience motrice dont les troubles dyspraxiques ou une maladie invalidante. Ces élèves peuvent venir de CLIS4, de CM2 de l’école primaire, d’une autre classe de collège ou d’une structure de soins.
L’orientation vers l’ULIS relève de la compétence de la CDA (Commission des Droits et de l’Autonomie des personnes handicapées) instance décisionnelle de la MDPH (Maison Départementale des Personnes handicapées).
L’élève accueilli doit :

- manifester des possibilités d’apprentissage

- se situer dans une dynamique de progrès

- être capable de communiquer dans toutes les situations de la vie scolaire, de l’enseignement ainsi que dans les moments collectifs

- être capable d’assumer les contraintes et les exigences de comportement qu’implique la vie dans un établissement du second degré

[*II. La classe ULIS TFM*]

L’ULIS TFM bénéficie d’une salle spécifique qui a été aménagée avec des tables et des chaises réglables en fonction de la taille des élèves. Elle possède une table pouvant accueillir un fauteuil roulant. Le poste d’ordinateur fixe peut également en accueillir un. Cette salle nous permet également de nous connecter à internet.
L’Inspection Académique a également fourni un tableau noir sur verrins permettant l’écriture au tableau de n’importe quel élève en position assise.
L’achat de 2 ordinateurs portables et d’une imprimante par le collège a également permis de travailler avec certains élèves la prise de note sur ordinateur ou la réalisation de certains travaux. L’achat de petits matériels moins onéreux mais néanmoins indispensable a permis d’offrir des aides techniques facilitatrices pour la scolarité des élèves (guide lecture, porte livre etc...).
Dès la première année de fonctionnement, l’ULIS TFM a bénéficié d’un enseignant spécialisé du premier degré et d’une AVSco (Auxiliaire de Vie Scolaire Collective) à temps plein.

En fonction du PPS de chaque élève accueilli, différentes formes de scolarisation ont été mises en place (accueil dans une ou plusieurs classes de collège en fonction des matières avec ou sans l’aide de l’AVS ou de l’enseignante du dispositif, enseignement et/ou soutien par l’enseignante spécialisée du dispositif ou par un enseignant du collège, emploi du temps allégé pour certaines matières, participation à toutes les activités du collège, participation à l’aide aux devoirs ...).

[*III. Lois, circulaires et objectifs*]

Deux circulaires définissent les UPI (Unité Pédagogique d’Intégration) :

- la circulaire du 17 mai 95 relative à la mise en place de dispositifs permettant des regroupements pédagogiques d’adolescents présentant un handicap mental

- la circulaire du 21 février 01 (qui se substitue à celle de 95) concernant la scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et le développement des UPI.
Cette seconde circulaire reprend pour l’essentiel la précédente tout en visant à la réactiver.

- La circulaire de 2001 étend les dispositifs collectifs d’intégration (UPI) aux élèves handicapés sensoriels ou moteurs en demandant que le fonctionnement de ces UPI soit adapté aux particularités de chaque handicap.
L’objectif prioritaire est d’une part, de scolariser ces élèves, même très partiellement, dans des classes ordinaires, d’autre part de les faire participer le plus possible à la vie de la communauté scolaire.
L’objectif visé est également d’assurer la continuité des parcours scolaires des élèves déficients sensoriels ou moteurs, au collège. L’UPI est donc conçu pour permettre la gestion diversifiée de ces parcours qui s’élaborent, pour chaque élève dans le cadre de son PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation).

Les UPI sont conçues de telle sorte qu’elles autorisent la possibilité de parcours personnalisés. Les emplois du temps des élèves de l’UPI s’inscrivent dans les horaires réglementaires du collège et du lycée. Ils sont modulables au regard de chaque projet personnalisé. L’organisation pédagogique de l’UPI rend possible des moments de regroupements des jeunes élèves handicapés intégrés, selon des modalités variables en fonction de l’âge des élèves et de la nature du handicap. Les objectifs de ces regroupements sont définis en fonction des besoins propres de chaque élève.

La nouvelle circulaire de 2010 réactualise les modalités d’organisation et de fonctionnement des dispositifs collectifs de scolarisation des élèves handicapés dans le second degré. Elle change également la dénomination de ces dispositifs, ils deviennent des ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire).

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a renforcé le droit des élèves handicapés à l’éducation et à une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile.
La scolarisation dans une classe ordinaire doit donc être recherchée prioritairement. Qu’elle soit réalisée à temps plein ou à temps partiel, elle passe par une adaptation des conditions d’accueil dans le cadre d’un Projet Personnalisé de Scolarisation.
L’Equipe de Suivi de la Scolarisation se réunit régulièrement afin de procéder à l’élaboration et à l’évaluation du PPS de chaque élève handicapé. Elle est composée de toutes les personnes qui concourent directement à la mise en œuvre de celui-ci (enseignants, chef d’établissement, médecine scolaire, COP, rééducateur, SESSAD etc...) et bien entendu de ses parents et du jeune concerné.
Ce PPS définit les modalités spécifiques de déroulement de la scolarité de l’élève (accompagnement par une AVS, matériel spécifique nécessaire, aménagement de l’emploi du temps etc...)

L’ULIS ne constitue donc pas une "filière" mais bien un dispositif ouvert sur l’établissement scolaire, même lorsqu’il s’avère nécessaire, de prévoir, pour certaines activités, le regroupement des élèves de cette classe.

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Services en ligne

Restez informé